Search
  • Hubert Marlin

Entretien Avec Nyanda


Flashmag ce mois est à Londres pour rencontrer une talentueuse artiste. Née en Jamaïque d'une mère américaine et d'un père jamaïcain, Nyanda a eu sa première percée avec le duo Brick and Lace qui ne se souviens pas du grand succès mondial Love Is wicked sorti en 2009. Désormais artiste solo Nyanda a pris quelques minutes de son temps précieux pour nous donner un entretien où elle nous parle de sa personne et de sa carrière musicale. Flashmag: Bonjour Nyanda Je suis Hubert Marlin, rédacteur en chef du Magazine Flashmag, nous sommes basés à Miami et publions tous les mois en français et en anglais. Avec notre lectorat, nous sommes heureux de vous avoir comme guest star de la prochaine édition de Flashmag. Dans un premier temps dans de cet aparté, nous allons plonger dans vos débuts de carrière avant de rentrer dans sa quintessence, pour conclure avec vos prochains objectifs. Merci pour la gratitude d’accepter notre interview. J’espère que vous ne serez pas dérangée par mon accent français au cours de cette causerie. Nyanda: (Sourires) Bonjour comment ça va? (Nyanda parlant français) Flashmag: Je vais bien merci Flashmag: Je vais commencer par le début, vous êtes née en Jamaïque d'un père jamaïcain et d'une mère américaine. Tant il est vrai que la Jamaïque est un pays avec un énorme fond musical où beaucoup de jeunes veulent émuler les grands musiciens comme Peter Tosh, Jimmy Cliff ou Bob Marley, malgré cela J’aimerais quand même savoir qu’est-ce qui vous a conduit à la musique? Pourquoi avez-vous choisi d'être chanteuse? Nyanda: très jeunes nous avons commencé un groupe mes sœurs et moi, la plus jeune était tout simplement trop jeune pour rejoindre l'entreprise, elle avait environ 2 ans, Nous avons commencé à chanter à l'église et créé un groupe nommé les sœurs Thorbourne. Je ne pense pas que j'ai choisi la musique la musique m'a choisi, depuis le début de mon adolescence, je fais de la musique non-stop. Flashmag: à quel moment avez-vous senti que c’était votre chemin? Nyanda : Très tôt nous avons été introduites dans le monde de la musique par Sharon une manager de musique en Jamaïque, elle a ouvert ce monde pour nous elle était la porte, nous nous sommes produites auprès de certains grands musiciens Jamaïcains et nous nous sommes dit waouh! C’ est ce que nous voulons faire pour la vie. Flashmag: c’était dans les années 90 lorsque vous êtes entré dans l'arène de la musique faisant les chœurs pour certains des plus grands musiciens jamaïcains comme Marcia Griffiths, Beres Hammond et Diana King, que représente cette période pour vous? Nyanda: ça a été une grande bénédiction pour moi d'être parmi toutes ces étoiles un moment d'apprendre l'art de la musique. Une grande expérience. Flashmag: En 2006, vous avez signé avec votre sœur Nyla un contrat avec le label Konvict Music / Universal, ceci reste le tournant de votre carrière comment cela est arrivé? Nyanda: c’est par ce que Nous étions déjà dans la scène musicale que nous avons eu la chance de rencontrer de nombreuses personnalités . Lors du tournage d’un clip vidéo nous avons rencontré Akon, il s’est intéressé à nos compositions et nous a donné un essai c’est comme ça que tout a commencé. Plus tard, il nous a donné un contrat avec Konvict Music.

Flashmag: avec Brick & Lace, vous avez gagné une renommée mondiale avec Love Is Wicked (l’amour est méchant) comment ce succès a affecté la personne que vous êtes et votre appréhension de la musique?

Nyanda: c’était quelque chose de grandiose, c’est vrai, cela n'a pas changé vraiment la personne que je suis, mais certainement atteindre ce succès était incroyable. Cela m'a aussi encouragé à travailler dur pour relever ce défi. L'aventure continue et je suis enchantée . Flashmag: Après ce succès le public est toujours en attente du deuxième album de Brick and Lace pouvez-vous nous dire pourquoi? Nyanda: nous n’avons toujours pas trouvé le temps d'en finir avec cela, en ce moment il y a beaucoup trop d'autres projets sur lesquels on doit se concentrer en priorité , et en plus le tout n’est pas seulement de sortir quelque chose juste parce que nous voulons mettre quelque chose sur le marché, le travail doit être bien conçue pour combler les attentes de notre public. Flashmag: Depuis2013 vous avez décidé de lancer votre carrière solo pourquoi? Nyanda: il devenait impératif que je redécouvre qui je suis, me redéfinir en quelque sorte, en outre de toute les façons Je pense qu’ il était temps de donner une nouvelle direction à ma carrière, c’est vrai, c’était prendre un risque parce que les gens me connaissent comme Nyanda du Groupe Brick and Lace . Au début, ce détachement était effrayant , mais je grandi de plus en plus en tant qu’ artiste et j’ai le sentiment que mes fans grandissent avec moi aussi. Flashmag: Jusqu'à présent,comment appréciez-vous votre carrière solo? Nyanda: c’est un énorme sentiment, j’ai l’impression que je peux faire beaucoup plus de choses en me concentrant sur moi-même, mais je sais que je dois continuer à grandir, avancer. Flashmag: Je vais être un peu personnel, j’espère que ceci ne va pas heurter votre sensibilité mais c’est une question toujours aimé par les fans de musiciennes. Les femmes de scène ont l'avantage d'une plus large exposition et certains disent qu’ il est plus facile pour elles de faire un choix pour trouver un meilleur partenaire dans la vie Que répondez-vous à ce sujet? Etre une star vous a aidé à avoir toujours quelqu'un dans votre vie ou non? Nyanda: Je pense que c’est difficile de se concentrer à la fois sur l’amour et sa carrière musicale, ce n’est jamais facile, certaines personnes peuvent penser, que c’est facile pour nous mais nous sommes comme tous les autres gens qui sont en relation idyllique ... cela peut être merveilleux ou douloureux à un certain point, puisque l'amour vient parfois avec la douleur . Mais nos vies amoureuses ne sont pas différentes de celles du commun des mortels, de nos jours, cela peut même être plus difficile, quand vous êtes une artiste, parce que vous devez garder tout équilibré. Pour moi l'homme que j’aimerais avoir devrait être en sécurité dans sa propre vie d'abord, parce que c’est important pour avoir une relation stable. Je sais que certains fans parfois semblent prendre leur amour de notre musique plus loin, et ils peuvent mal comprendre que la personne sur scène, a aussi une vie privée qu'elle gère d’ une manière différente de sa carrière. Quoi qu'il en soit, je pense que c’est plus facile pour les femmes ordinaires que pour nous les femmes de scènes, d'avoir des relations amoureuses. Flashmag: Comment votre vie amoureuse affecte votre art? Nyanda: Je ne cherche pas à mêler les deux, je reste concentré d'abord sur mon art C’est l'un des plus grands amours de ma vie. Flashmag: Vous êtes l'un des rares artistes qui écrivent presque toutes leurs chansons, quelle est votre principale source d'inspiration lors de l'écriture des chansons? Nyanda: Tout dans la vie à un sens et par ricochet source d'inspiration, je travaille aussi avec des grands compositeurs comme Black Lion, et Kemar le fils de Marcia Griffiths, ensemble, nous avons créé l'équipe Bloodline Entertainment, nous avons écrit pour des artistes comme Christina Aguilera , Nicole Scherzinger, Jennifer Lopez et Wisin & Yandel. Flashmag: comme vous avez mentionné que vous êtes membre de Bloodline Entertainment, une équipe qui a écrit des chansons pour les artistes comme Christina Aguilera, Nicole Scherzinger, Jennifer Lopez et Wisin & Yandel. Pourquoi avez-vous choisi de mettre vos compétences au service d'autres musiciens? Nyanda: il s’agit de l'amour de la musique en premier, c’est un sentiment incroyable de voir ces mots se transformer en musique. Et il est toujours important de tendre la main aux autres dans leurs projets. Flashmag: En tant qu’artiste qui a connu les années 90 et les années 2000 Certains diront les années 90 étaient les des années glorieuses pour la musique tandis que les années 2000 ont permis de prendre la musique dans une autre dimension plus commerciale et moins affective? Dans les années 90 'nous pourrions nous rapporter à la musique par le message mais après les années 2000 ", nous écoutons juste les sons que pouvez-vous dire à propos puisque vous êtes parolier? Nyanda: Je pense que les gens apprécient la musique comme ils la sente, je sais que les paroles sont importantes il faudrait tout simplement que cela ne soit pas lourd, en outre, vous pouvez être satisfaits simplement par la façon dont la musique sonne, je sais la génération d'avant est toujours en train de critiquer la suivante, mais c’est cool, la musique tout simplement évolue avec le temps, c’est un fait qui doit être compris. Flashmag: Vous semblez avoir une relation très spéciale avec l'Afrique comment les rythmes d'Afrique influencent votre art? Nyanda: Oui en Jamaïque nous grandissons pensant à l'Afrique; c'est un endroit où nous voulons aller au moins une fois dans notre vie. J’ai eu la chance de m'y rendre par la musique, j’ai fait des concerts et collaboré avec de nombreux artistes africains. J’appelle mes fans NYATRIBE en hommage à mes fans africains. En Afrique, l'énergie des fans est énorme. C’est un endroit où vous pouvez sentir vibrer d'amour dans l'air. J’ai collaboré avec l'artiste congolaise Barbara Kanam, Muss de la Côte d'Ivoire et fait une chanson avec Euphonik et Fresh des DJ sud-africains. Flashmag: parlant toujours de l'Afrique vous avez été nommé en Février 2014, Ambassadeur de bonne volonté pour REACH A HAND OUGANDA, comment gérez-vous cette nouvelle responsabilité? Nyanda: Normalement, je la prends comme une nouvelle occasion de tendre la main aux autres. Flashmag: En tant qu'artiste quand vous regardez votre carrière maintenant, êtes-vous satisfaite de ce que vous avez fait jusqu'à présent? S’ il fallait le faire à nouveau que changeriez-vous? Nyanda: c’est une question bizarre? Tout ce que j’ ai fait jusqu'à présent a enrichi ma carrière artistique, je pense que tout ce que nous faisons, chaque défi auquel nous sommes confrontés à un certain moment dans notre carrière, contribue à la construction de qui nous sommes. Si j’ avais à le refaire d'une manière différente peut-être je devrais choisir de ne pas avoir autant de prises de bec avec Nyla ma sœur. Flashmag: les musiciens vont et viennent, comment voulez-vous marquer le public avec votre art et votre carrière? Nyanda: J’ai fait une chanson nommée « Footprints » "empreintes" Je vais vraiment essayer de marquer mon temps, apporter ma touche spéciale à la musique. Porter ma carrière a un niveau aussi élevé que possible. Flashmag: Après la sortie des singles Trouble et "Slippery When Wetqu'est-ce que vous avez comme surprise pour nous plus de featuring avec plusieurs autres artistes avant l'album? Nyanda: Après Slippery When Wet j’ai contribué à de nombreux autres projets comme le single Run away avec Ian Thomas, qui se comporte très bien sur les hits parade européens Flashmag: Parlant del'album à venir que pouvons-nous attendre ? Quand est ce sera publié ce nouvel opus? Nyanda: Nous avons sortie des singles par à coups le public a eu un avant-goût de ce que cela va être, et la réception a été très positive jusqu'à présent. L'album sera publié dans le premier trimestre de l'année prochaine; J’emballe des trucs maintenant en studio. Ma tournée européenne est prévue pour Mars 2015 Flashmag: Avant de clore cet entretien avez-vous un mot particulier envers le public? Nyanda: Je tiens à remercier tous les fans et les accros de musique. Paix et amour heureuses fêtes de fin d’année . Flashmag: Nyanda Flashmag et son lectorat vous disent merci pour cet entretien ouvert bonne continuation.

Entrevue réalisée par Hubert Marlin Elingui Jr. Journaliste Ecrivain


29 views

Also Featured In

© 2018  Flashmag The Vanguard Webzine is a Creation of Medianet LLC - All rights reserved