Comment coucher avec les "ennemis Politiques"


A un moment où la polarisation politique et l'antipathie aux États-Unis, et dans le monde atteignent des sommets historiques modernes, de nombreux célibataires à la recherche d'une relation ne voudraient pas sortir avec quelqu'un qui a voté pour le candidat du parti adverse à l'élection présidentielle de 2016, selon une enquête récente du Pew Research Center. Les démocrates se méfient particulièrement de sortir avec quelqu’un qui a voté pour Trump.

Parmi les démocrates et ceux qui penchent vers le Parti démocrate qui sont célibataires mais à la recherche d'une relation, environ sept sur dix (71%) disent qu'ils n'envisageraient probablement pas ou certainement pas d'être dans une relation engagée avec quelqu'un qui a voté pour Donald Trump. En fait, 45% disent qu'ils n'envisageraient certainement pas de sortir sérieusement avec un électeur de Trump. Pendant ce temps, environ la moitié des républicains et de personnes pro parti républicain (47%) disent qu'ils ne seraient probablement ou certainement pas en couple avec quelqu'un qui a voté pour Hillary Clinton, y compris 19% qui disent qu'ils ne l'envisageraient certainement pas.

Personne n'a jamais vraiment l'intention de tomber amoureux de quelqu'un dont il déteste la coloration politique. Mais tout au long de l’histoire, il y a toujours eu des gens de partis politiques opposés qui ne peuvent résister à l’envie de se mettre ensemble.

Katherine M. Hertlein, Ph.D., professeure au programme de thérapie de couple et de famille de l'Université du Nevada, à la faculté de médecine de Las Vegas, a déclaré qu'elle avait constaté « pas mal de discorde» parmi les couples à cause de la politique, «même parmi ceux qui du même côté. »

Que peuvent alors faire les personnes qui sont en partenariat - peut-être même mariées - avec des personnes ayant des points de vue opposés pour que cela fonctionne ?

«Ce qui aide à combler le fossé entre deux personnes qui approuvent des candidats différents, c'est de revenir à une« hypothèse de bonne intention »», a déclaré Hertlein. "Votre partenaire n'a probablement pas misé sur le candidat que vous n'aimez pas parce qu'il croit à des choses terribles sur vous et le monde, ou parce qu'il s'en fiche. Probablement, ils se soucient beaucoup et ils soutiennent leur candidat parce que cette personne était en osmose avec leurs valeurs.

« Prenez le temps de noter lorsque vous devenez émotionnellement réactif à certains sujets et communiquez clairement ce dont vous avez besoin de votre partenaire pour vous sentir en sécurité», a déclaré Danielle Moye, M.A., thérapeute familiale agréée à Windsor, dans le Connecticut. "Une fois que vous avez établi une compréhension mutuelle pour ces discussions, intégrez l'écoute active dans vos conversations - écouter avec l'intention de comprendre et de ne pas répondre aussi rapidement."

Utiliser le « Je » « Cela ponctue l'importance d'une vision politique pour un partenaire», a déclaré Moye. « Par exemple, 'En tant que femme noire, je pense que les législateurs devraient continuer à adopter des projets de loi pour interdire la discrimination à l'égard des coiffures et des textures.' Dans une relation interraciale, le partenaire qui bénéficie le plus de privilèges devrait vouloir être curieux de savoir pourquoi ces prises de position sont importante pour leur partenaire. Alors que le point de vue politique opposé peut simplement dire c’est « juste des cheveux », alors celui qui vit l'expérience ne se sent pas visible, à moins d'ajuster ses cheveux pour s'adapter à un standard de beauté euro centrique. "

Reconnaissez que vous ne pouvez probablement pas changer d'avis « Il n'y a aucune valeur à essayer de dissuader votre partenaire de sa position», a déclaré McNeil, «surtout si vous n'avez pas pris le temps de reconnaître pourquoi cette croyance et cette valeur sont importantes pour la personne qui les détient. »

La psychologue Dr Jeanne Safer, une démocrate libérale de longue date, a dû trouver comment gérer sa relation, lorsqu'elle a réalisé que l'homme avec qui elle voulait passer le reste de sa vie était en fait un républicain conservateur. Pas n'importe quel républicain conservateur, mais quelqu'un qui deviendrait rédacteur en chef de National Review, un magazine conservateur de premier plan.

Safer et son mari sont maintenant mariés depuis 39 ans et sont toujours des côtés opposés de la barrière politique. Dans son nouveau livre, Je t'aime, mais je déteste ta politique, elle dit qu'elle a en fait trouvé que c'était une expérience enrichissante. Et que son mari ressent la même chose. Safer a même un podcast sur le sujet - sur Je t'aime, mais je déteste ta politique, elle parle avec les couples de la façon dont ils peuvent assurer que leurs relations non seulement survivent, mais prospèrent, malgré les différences politiques.

Aucune personne sensée ne veut tomber amoureuse de quelqu'un dont elle ne supporte pas la politique. Mais si deux personnes qui s'aiment ne peuvent pas accepter leurs différences politiques, alors quel espoir y a-t-il pour le reste du monde ?

Safer propose une longue liste de choses à faire et à ne pas faire pour les couples politiquement mixtes. Voici sept de mes favoris, par ordre de difficulté croissante - du plus facile au plus difficile.

1. Ne critiquez pas ouvertement. Même si votre partenaire vient de dire quelque chose de totalement ignorant ou naïf, et vous êtes sûr qu’il changerait d’avis s’il avait simplement une meilleure compréhension de l’histoire américaine. Croyez-moi. Ça ne marche pas.

2. ne partagez pas d'informations sur le Web, sauf si votre partenaire vous le demande. Il y aura des moments où vous voudrez vraiment partager des articles, des vidéos, des podcasts ou des blogs que vous savez que votre partenaire n'aimera pas. Ne fais pas ça.

3. Cherchez des voix sérieuses et rationnelles de l'autre côté. Demandez à votre partenaire de vous présenter les leaders d'opinion les plus réfléchis de leur côté. Écoutez attentivement ce qu'ils ont à dire.

4. Lorsque votre équipe remporte une victoire, essayez de ne pas jubiler. Rappelez-vous à quel point vous vous êtes senti déprimé lorsque l'autre côté a eu ses moments de gloire? C’est ce que ressent votre partenaire maintenant. Montrez-leur un peu de considération. Ne l’égratignez pas.

5. Ne regardez pas les émissions de télévision politiques dans la chambre. Ces jours-ci, il y a tout simplement trop de voix partisanes en compétition pour gagner des points de cotation. Comme le souligne sagement Safer, «ce qui est bon pour les notations est catastrophique pour la relation.»

Lire plus sur www.flashmag.net


Headline - A la une