Search
  • Hubert Marlin

MvetKora Sally et Djeli propose au public une expérience musicale inédite


Mvetkora est une expérience musicale très originale, un assortiment inédit du Mvet d'Afrique centrale et de la Kora d’Afrique de l’Ouest, dans l'esthétique contemporaine. Les pays Fang et Mandingue se moulent dans une alchimie quasi parfaite, la maestria de Sally Nyolo du Cameroun et de Djeli Moussa Diawara de la Guinée, en sort grandi dans cet essai.

Djeli Moussa Diawara est né dans une famille de griots, Son père était un joueur de balafon, et sa mère chanteuse. Il est le frère de Mory Kanté, le légendaire musicien de regrettée mémoire qui a produit Yekéyeké un disque a multiples platines qui a été écouté aux 4 coins du monde. Djeli Moussa a sorti son premier album En 1982, un opus intitulé Yasimika, il fera ensuite un périple qui le conduira dans les pôles d’attraction artistique du monde occidental. En premier l’Angleterre et Londres où il joue avec Ali Farka Touré puis il s’installe à Paris en France où il Produira FlamenKora en 1998. Puis ce sera les Etats- Unis ou il travaille avec Bob Brozman pour sortir en 2000 Ocean Blues une balade musicale de l’Afrique à Hawaï. Ensuite ce sera la création du groupe Kora Jazz Trio avec lequel il produira 3 albums

Chanteur et musicien de talent Djeli Moussa Diawara a créé une Kora de 32 cordes surpassant les 21 cordes traditionnelles, touchant à une pléiade de genres tel que le Mandingue traditionnel, la Salsa, le Flamenco, le Blues et ou le Jazz. Il a travaillé avec de nombreux artistes de renommée internationale, y compris Ali Farka Touré, Carlos Santana, Manu Dibango, Janice deRosa, Stephan Eicher, Cheick Tidiane Seck et biensur Sally Nyolo avec qui il vient de produire l’album MvetKora sorti le 5 septembre 2016 ...

Sally Nyolo que l’on ne présente plus a commencé sa carrière professionnelle en 1982, d'abord comme vocaliste travaillant avec de nombreux artistes français et africains, et en composant la musique pour la radio et le cinéma.

En 1993, Nyolo a rejoint le groupe Belge de music a cappella Zap Mama pour leur tournée mondiale. Avec Zap Mama, elle enregistre l'album "Sabsylma", et produit deux enregistrements de ses concerts live au Japon, et à Montreux.

En 1996, le premier opus de Sally Nyolo “Tribu" est produit par Lusafrica. L'album, primé par Radio France Internationale en 1997, est devenu un succès dans le monde entier, vendant plus de 300 000 exemplaires.

Sally enchainera avec plusieurs autres albums “Multiculti" (1998), "Beti" (2000), "Zaione" (2002) - "Studio Cameroun", publié en 2006 par World Music Network.

Un album enregistré dans un studio qu’elle aura construit dans son pays natal pour aider les artistes locaux. En 2011 ce sera « La Nuit à Fébé et en 2014 Tiger Run. Sally a été plusieurs fois primé et a collaboré avec de nombreux artistes de renommée internationale elle chante en français, en anglais, en arabe, en espagnol, et en Eton Manguissa sa langue vernaculaire d’origine.

Cette année Sally est de nouveau sous les feux de la rampe avec un Duo riche en sonorité et en couleur avec MvetKora un opus qu’il faudra écouter à tout prix, de la musique originale comme on n’en voit plus à ce stade, les deux artistes jouant des instruments traditionnels de l’Afrique profonde. Le Mvet guitare traditionnelle du pays Fang Beti et la Kora instrument traditionnel atypique des griots de l’Afrique de l’Ouest. Encré dans la tradition et ouvert au monde Sally Nyolo et Djeli Moussa ont su adapter avec maestria leurs instruments aux exigences de l’époque tout comme le style de l’opus de 12 titres qui est un régal de l’actualisation de la musique africaine dans ce qu’Il ya de mieux.

L’album MvetKora est en vente sur toute les plateformes aussi bien numériques que matérielles.

Video Kodji Dala

Hubert Marlin


24 views

Also Featured In

© 2018  Flashmag The Vanguard Webzine is a Creation of Medianet LLC - All rights reserved