Search
  • Hubert Marlin

2 évènements à ne pas rater pour un voyage culturel entre juin et octobre à Madagascar


La Grande île de l'Océan Indien est l'une des destinations les plus prisées pour son étonnante richesse culturelle. Madagascar possède en effet un important patrimoine, truffé de traditions et de coutumes solidement ancrées dans la vie quotidienne de ses habitants. Pour votre voyage à Madagascar, rentabilisez votre séjour en partant à la découverte d'évènements typique du pays. Vous aurez l'occasion de constituer des souvenirs mémorables. Assister à un Famadihana est une occasion incomparable de découvrir le « fihavanana malagasy », et les « fomba » ou rites lors d'un séjour à Madagascar

Le Famadihana

Le Famadihana est un des événements traditionnels malgaches les plus célèbres. Il se déroule durant l'hiver, entre le mois de juin et le mois d'octobre. Le Famadihana est surtout pratiqué dans la région des Hauts Plateaux. Cet événement consiste à rendre hommage aux ancêtres à travers une grande cérémonie réunissant diverses personnes tels les descendants du défunt, les habitants du village et quelques invités, proches de la famille.

Les dépouilles des ancêtres sont déterrées du tombeau familial, puis enveloppées dans de nouveaux linceuls. Une importante fête avec un immense festin est offerte aux parents et proches présents. De la musique jouée par des musiciens appelés « mpihira gasy » rythme la cérémonie. Assister à un Famadihana est une occasion incomparable de découvrir le « fihavanana

malagasy », et les « fomba » ou rites.

Le Fanompoambe

Le Fanompoambe se tient chaque année dans la région Boeny, fin juillet-début août, plus précisément dans la ville de Mahajanga au sein du Doany Be. C'est l'une des traditions sakalava les plus importantes. Il débute par le bain des reliques royales Sakalava. Ce rite particulier se nomme « fitampoha ». Au programme on a : la manifestation des esprits qui habitent certains individus par la « transe », l'occasion de demander la bénédiction des esprits et aussi de communiquer avec eux.

Pour pouvoir assister au Fanompoambe, il y a quelques conditions à respecter. Tout d'abord, les participants doivent être propres. Ils prennent des bains dans la mer environ une demi-heure pour s'assurer de leur netteté. Les chaussures et même les culottes ne sont pas admises dans le Doany Be. Ensuite, les femmes aux cheveux longs les tiendront tressés sans recourir à des attaches. Celles qui ont leurs règles et les cheveux courts n'auront pas accès à la cérémonie du Fanompoambe. Enfin, les places de chaque participant doivent être respectées scrupuleusement.


28 views

Also Featured In

© 2018  Flashmag The Vanguard Webzine is a Creation of Medianet LLC - All rights reserved