Search
  • Hubert Marlin

Les attentats de Paris pourraient entrainer la 3ème Guerre Mondiale


Dans la nuit du 13 Novembre, Paris est entrée dans un cauchemar; plus de 120 âmes ont été fauchées, sur l’autel de l’obscurantisme et du cafouillage politique des gouvernants, qui depuis jouent une pièce tout aussi opaque que scabreuse, dans un jeu de demi-vérité. Des demis vérités qui au fil des jours s’affirment être des mensonges intelligents, mais non moins funestes. Avec cette guerre asymétrique, qui n’en finit pas de faire de victimes du nord au sud de l’est à l’ouest; la haine couve, le mal se repend comme une traînée de poudre, semant peur et émois dans la populace mondiale. Loin de verser dans l’apologie du crime, les évènements du 13 Novembre semblent n’être qu’un avant-gout de ce qui pourrait vraiment se passer. Le 13 Novembre français, est le nouveau 11 Septembre ou Pearl-Harbor; et des conséquences il y en aura. L’humanité pourrait bien tutoyer le pire dans les heures qui viennent, car tous les ingrédients sont réunis pour la conflagration d’un conflit global.

Sur le plan purement militaire et stratégique la France le plus grand exportateur d'armes dans le monde apres les Etat-unis, est attaquée est en état d’urgence, et en tant que membre de l’OTAN le mécanisme de l’assistance des autres États-membres devraient être mis en rail dans les heures qui suivent, même si la menace ou l’attaque contre la France n’est pas le fait d’un État reconnu par la charte des Nations- unies, une coalition des forces de l’OTAN dans les jours qui viennent devraient se réunir pour combattre l’ennemie désigné, qui selon les dernières sources viendrait du monde arabe , avec un passeport Syrien et un autre Egyptien trouvés comme par enchantement sur le théâtre de l’horreur. Aussi comme après le 11 septembre il faudrait s’attendre dans les jours qui viennent au débarquement des forces alliées du bloc de l’ouest en Syrie, une Syrie où l’armée Russe est bien en place et aux dernières nouvelles, tout en supportant le régime d’Assad, elle a jusqu’ici, eut un succès conséquent, dans la bataille contre les forces terroristes de l’État islamique, que d’aucuns accusent, depuis le début de l’escalade de la violence, être soutenues par le bloc occidental.

Faits avérés ou fictifs le combat contre le même ennemi, à savoir le régime Assad, fait de la coalition Occidentale un allié de fait de l’État Islamique, il faut le dire pour lever l’équivoque une fois pour toute.

La guerre couve depuis entre la Russie et l’Occident avec la crise Ukrainienne et le déploiement depuis des années des forces de l’OTAN dans les anciens pays satellites de l’URSS, en violation flagrante des accords post guerre froide qui prévoyaient d’établir une ligne de démarcation entre l'Est et l'Ouest. La situation de guerre par procuration qui a trop longtemps durée devrait escalader en affrontement directe. Bien avant les attentats du 13 Novembre à Paris, plusieurs mesures étaient en train d’être prises, pour une plus grande présence Occidentale en Syrie. Un paradoxe lorsque l’on sait plutôt que la menace terroriste en Syrie ces derniers temps reculait pliant sous les coups de boudoir de l’armée Russe. Pourquoi décider de renforcer le bloc Occidental pour combattre le terrorisme en Syrie avant les attentats du 13 Novembre, au moment où ce même terrorisme est en difficulté sur le terrain?

Coïncidence très peu anodine le porte-avion Charles de Gaule, vendredi matin, avant les évènement survenus dans la soirée du même jour avait déjà été annoncé en partance pour la Syrie par le porte-parole du gouvernement français Stéphane Le Foll, qui avisait les parlementaires français, que ce porte-avion, quitterait le port de Toulon le 18 Novembre pour relier la Syrie le 25 Novembre, où les opérations françaises de lutte contre l’État islamique, tout en soutenant une opposition armée contre le régime d’Assad, continueraient. Un imbroglio politico stratégique, une situation critique et critiquable, car comment peut-on armer des hordes guerrières non étatiques, et en même temps combattre le terrorisme quand on sait que les armes fournies, à ces derniers sont les même avec lesquelles le actes terroristes sont commis, comme ce fut le cas en Libye avec l’expansion des nébuleuses terroristes, Al Shebab au Mali et de Boko Haram dans la région du lac Tchad, (Nigeria, Tchad, Cameroun, Niger). Les réseaux d’armuriers parallèles de l’espionnage Occidental soutenant la guerre en Syrie ont –ils naïvement fourni les armes du cauchemar du 13 Novembre? Tout est plausible, avec les auteurs présumés tous morts, il ne reste plus personne pour parler. En outre en combattant un régime légalement établit par des mercenaires le bloc Occidental ne se met-il pas en situation d’illégalité avec cette ingérence grotesque dans les affaires internes d’un État souverain. Et pire en soutenant des entités aux affinités souvent douteuses, ne sont-ils pas les vrais parrains du terrorisme mondial de notre époque? Bin Laden travailla bien avec la CIA, contre l’Union soviétique dans les années 80 et la suite on la connait.

L’air du temps est sans doute à la politique du cafouillage, et à la guerre par procuration. Cependant les choses devraient s’éclaircir, comme ce fut le cas avec l’Afghanistan et son gouvernement qui n’avait rien à voir avec les attentats du 11 septembre à New York, tout comme d’ailleurs les Talibans qui malgré le fait fictif ou réel qu’ils aient accordé de l’aide à Al Qaeda, (Bin Laden était en fait au Pakistan) n’étaient pas directement responsables des attentats du 11 septembre. Mais malgré tout le pays fut envahi et occupé pendant plus de 15 ans avec un coût humain que l’on connait, tout comme l’Irak de Saddam Hussein, détruite sous des prétextes fallacieux. De la même manière la Syrie risque de connaitre une Guerre encore plus longue le tout pour l’intérêt de l’industrie guerrière occidentale et le positionnement géostratégique dans la région, avec Israël l’allié de tous temps des États-Unis, qui voit d’un très mauvais œil l’existence même des pays comme l’Iran, le Liban ou la Syrie qui ne sont toujours pas disposés à lui faire allégeance comme l’Arabie Saoudite ou le Koweït…

Tandis que les opinions publiques occidentales sont en émois et n’auront manifestement pas l’opportunité de comprendre ce qui se passe vraiment, troquant leur liberté contre la sécurité face à la peur du terrorisme, le plan guerrier devrait se passer de tout blocage parlementaire ou populaire. A circonstances exceptionnelles pouvoirs exceptionnels voire illimités.

Cependant le pire pourrait arriver, car tout porte à croire que l’avancée positive des combats de la coalition Russe et Syrienne qui menace de changer la face du rapport de force dans la région et dans le monde seront remis en question. Avec le prétexte des attentats parisiens, la présence des forces de l’OTAN en Syrie créera du grabuge. Si l’on finit par faire abstraction des terroristes, on se retrouve avec deux camps homogènes qui devraient s’affronter sans merci. L’OTAN Combattant le Régime Assad pour ses intérêts de mercantilisme, et d’hégémonie, et la Russie défendant Assad, et ses intérêts stratégiques seule ou presque, avec son allié Chinois qui semble plus pris dans la sécurisation et l’expansion de son espace vital avec le problème ouïghour, et l’affaire des iles Spratly en mer de Chine. La Russie fera face, avec une aide temporelle de l’Iran et du Hezbollah libanais, contre toutes les forces pro américaines, qui malgré tout n’ont plus le soutient de la majorité de la populace mondiale avec le temps les gens ont fini par ne plus croire en leur gouvernants. Le cheval de Troie terroriste est en train de tomber, liberant le champ de bataille pour l'ultime combat, et les heures qui viennent seront déterminantes. Va-t-on assister comme en Libye à une guerre de l’OTAN contre une populace qui en majorité semble soutenir la présence de l’allié Russe sur son sol comme ce fut pour le régime du colonel Mouammar Kadhafi? Le monde va-t-il laisser faire ce nième affront d’une caste de manipulateurs qui se croient tout permis ?

Par Hubert Marlin

Journaliste


2 views

Also Featured In

© 2018  Flashmag The Vanguard Webzine is a Creation of Medianet LLC - All rights reserved