Search
  • Hubert Marlin

Les armes subliminales et les troubles  sociaux


L’esprit contrôle le corps, et qui contrôle les esprits peut contrôler les agissements des individus. La technologie sur l’influence des comportements humains depuis l’Allemagne Nazi est restée très secrète. Le recrutement des cerveaux Nazi après la chute du 3e Reich dans le cadre de l’opération Paper clip, a exporté vers les Etats-Unis des spécialistes de la biotechnologie, tandis que les pays du bloc de l’est ne sont pas non plus restés en arrière dans le domaine.

Les techniques de contrôle de l'esprit ont connu une avancée phénoménale dès lors qu’il fut établi que l'énergie électromagnétique, pouvait être utilisée pour influencer, inhiber, ou tuer un homme à distance. Nicolas Tesla fut un pionnier dans l’étude des effets de l'électromagnétisme sur l'organisme humain, tandis que plus tard E. L. Chafee et R.U. Light, publièrent en 1934 des travaux, sur une Méthode pour le Contrôle à Distance de la Stimulation Electrique du Système Nerveux ».

L’une des premières utilisations des ondes électromagnétiques, sur des personnes clairement répertoriées, s’est produite aux Etats-Unis, après la seconde guerre mondiale. Dans le dessein de rendre pratiquement invincible, certaines unités de l’armée américaine, le Docteur Nazi, Dietrich Beischer, irradia 7000 soldats américains, au laboratoire Naval de recherche aérospatiale à Pensacola en Floride. Les expériences visaient au contrôle de la peur et à l’introduction dans l’esprit humain de certaines fonctions vitales, sous l’impulsion des ondes électromagnétique. Ce qui auraient aidé à construire une armée de soldats du futur, capable de se comporter comme des robots, sur les champs de bataille.

Après des travaux visant à sublimer les troupes armées débouchèrent sur un résultat mitigé, l’esprit humain s’étant révélé plus complexe que la boite dans laquelle les scientistes voulaient l’enfermer; les pays occidentaux et l’union soviétique, se concentrèrent sur l’utilisation civile des émissions des ondes électromagnétiques, pour influencer le contrôle de la population. Aussi depuis 1974 par exemple, le département de la défense des Etats-Unis, proposa l’utilisation des émissions radio, qui peuvent permettre un contrôle par l’hypnose. Dans le cas précis les programmes radios diffusés par certaines chaines, peuvent être codés avec des message subliminaux, qui auront pour objectif d’influencer le comportement des auditeurs.

Pour ceux qui gardent encore vivace à l’esprit la folie meurtrière, qui s’empara de certaines populations Rwandaise lors du génocide de 1994, il est facile de se rendre compte du rôle critique qu’avait joué radio mille collines dans l’endoctrinement des masses; à tel point qu’ il est logique de se poser la question de savoir si, la guerre dans les grands lacs, qui depuis les années 60 est voulue par plusieurs chancelleries occidentales, dans le dessein de s’accaparer des immenses ressources de la région, n’a pas connu l’utilisation de ces méthodes impensables, pour mettre le feu aux poutres ? Il est difficile en effet de croire que la folie meurtrière qui s’empara des populations, était simplement liée à l’assassinat d’un président, ou à la harangue des foules par quelques chroniqueurs radio ethno fascistes. La furie meurtrière du 6 avril 1994 reste pour le moins bizarre, pour peu que l’on veuille bien sortir des clichés de l’africain, cet animal sauvage et cannibale, que véhicule cette tragédie dans l’imaginaire occidental. Dans un record jamais égalé un million de personne trouveront la mort par des massacres à l’arme blanche et par balles, en quelques semaines. Ce tapis macabre aidera au final les troupes en phase, justement avec les agences occidentales de renseignement comme la CIA de marcher vers le pouvoir.

Jusqu’en 2016 on estime que les conflits dans la région des grands lacs continuent à faire en moyenne un millier de morts par jour, si bien que même les analystes les plus clairvoyants estiment que le schéma de dépeuplement de la région hyper riche en ressource minière, n’est pas du tout saugrenu. Aussi le memo (National Security Study Memorandum 200) soumis à l’administration Nixon en 1970, par le conseil de sécurité nationale des Etats-Unis, dirigé par Henry Kissinger, stipulait clairement que, les populations comme celles vivant au-dessus de ce scandale géologique qu’est le Congo, à terme seraient une menace à leur exploitation par les puissances occidentales, dont les Etats-Unis. De ce qu’il en ressort, on a tôt fait de comprendre quelles sont les origines, de la tragédie dans les grands lacs. Par conséquent des mesures visant à la réduction de la population, dans les pays sous-développés producteurs de ressources minières avaient été préconisées par l’administration Nixon, qui lança en Afrique un vaste programme de planning familial, sous l’impulsion des eugénistes comme Margaret Higgins Sanger, qui avait un dédain profond des populations noires, pour croire en sa sympathie pour sauver ces dernières d’une catastrophe démographique. Les guerres en Afrique et en Orient, des régions surabondantes en ressource minières, ne devraient plus souffrir de leur sens illogique, ou strictement immatériel et religieux.

Lors du conflit dans le Golfe persique en 1991, l'agence de presse britannique ITV rapportait l’un des tout premier cas connu d'utilisation d’arme subliminale, pendant un conflit armée. L’armée irakienne entreprit de détruire une chaine de radio située dans la ville désertée de Al-Khafji située à 12 kilomètres au sud de la frontière koweïtienne. La chaine fut détruite non pas simplement par ce qu’elle diffusait des émissions qui tendaient, à démoraliser les troupes, dans le genre « Tokyo Rose* » de la seconde guerre mondiale, mais surtout parce que selon ITV la véritable mission de cette station était de diffuser « le nouveau type de messages subliminaux de haute technologie, dénommé « son silencieux » ou « subliminaux silencieux » de ultra haute fréquence. Bien que totalement silencieux pour l'oreille humaine, les messages négatifs combinés aux bandes des programmes conçus par les spécialistes des Psi Ops (opération de guerre psychologique) étaient clairement perçus par le subconscient des soldats irakiens, et ces messages silencieux, les démoralisaient complètement, en instillant un sentiment permanent de peur dans leur esprit.

Il est important de rappeler ici que les messages subliminaux, peuvent être transmis sans bombarder les individus de radiations électromagnétiques, en stimulant simplement ces derniers, au moyen d'une image, ou d'un message verbal, camouflé au milieu d'autres supports médiatiques, et repérables uniquement par l'inconscient. Les messages subliminaux sont aussi utilisés dans le monde de la publicité, de la musique et du cinéma pour convaincre les consommateurs d'acheter des produits ou d’adopter un certain comportement.

De nos jours il ya très peu de doute, sur l’existence des systèmes de contrôle des foules utilisant les radiofréquences. Le développement de ce type d'équipement viendrait en complément des armes acoustiques et à infra-rouge, qui sont bien connues et étaient publiées dans le Catalogue de la Défense Britannique jusqu'en 1983. Ceci incluait le « Valkyrie », un équipement à infra-rouge provoquant une héméralopie (diminution anormale de la vision dans l'obscurité) et le « Hautparleur développé par les USA lors de la guerre du Vietnam. Le "Hautparleur" était utilisé pour induire une sensation de vertige et la nausée. Ces armes sont en substance directionnelle, ce qui permet d'atteindre les individus de manière invisible, et de répandre la détresse et la confusion dans la foule... En 1984 le Ministère de la Défense anglais ordonna que toutes publicités et toutes références aux « armes à fréquences » soient supprimées du Catalogue de la Défense ».

En 2014, pendant les émeutes des populations noires aux Etats-Unis, contre les violences policières, les armes à micro-ondes ont été utilisées par les forces de sécurité à St Louis dans le Missouri.

A divers degrés de fréquence, et suivant le type d’effet voulu il est possible de forcer les foules à manifester, ou d’être sujettes à des pathologies mentales passagères, comme la rage, sans que cela ne laisse la moindre trace. De même il est possible de rendre un groupe d’individus totalement docile et amorphe.

Le mode opératoire de ces armes anti-personnels, a franchi depuis les limites de l’imaginable, avec la transmission satellitaire. Aussi il est possible qu’un groupe de personnes soit influencé à des distances phénoménales, de manière directe ou indirecte, avec la technologie (HAARP) qui se définit comme le Programme de recherche Auroral à haute fréquence. L’objectif étant d’utiliser le potentiel énergétique de l’ionosphère pour développer la radio surveillance de la population mondiale. Le programme financé conjointement par l'US Air Force, la Marine américaine, l'Université de l'Alaska Fairbanks et l'Agence de défense avancée des projets de recherche (DARPA), serait capable selon certaines sources d’influencer non pas seulement les individus, Comme on l’a vu lors des printemps arabes et de la crise en Ukraine, mais aussi le climat, aidant tsunamis et tremblements de terre.

Au demeurant il est logique de penser que les populations des pays comme les Etats-Unis ne se rebêleront jamais, pas par ce que la démocratie américaine est parfaite, mais par ce que le gouvernement de l’ombre, a une mainmise totale sur le contrôle de la pensée du peuple américain. Si dans le domaine civil des inventeurs comme Robert Sweet propriétaire du brevet US # 5,270,800 du 14 Décembre 1993 portant sur un générateur de message subliminal* combiné et supra- liminal* pour une utilisation avec un récepteur de télévision qui permet un contrôle complet des messages subliminaux et de leur présentation, ont réussi des prouesses technologique avec très peu de moyens, on peut imaginer ce que les agences gouvernementales disposant de moyens conséquents peuvent créer, et appliquer avec la complicité des organes de presse mainstream.

En dehors de l’influence extérieure des radiations, le contrôle de la pensé à des formes encore plus vénales, dans l’implantation d’émetteurs ou de puces électroniques dans l’organisme des individus. l’arnaque décrite dans le Mandchourian Candidate de Richard Condon publié en 1959 et porté au grand écran en 1962 et 2004 n’est pas dans le domaine de l’ impossible, car si en 1974 la première transmission réussie de voix humaine directement dans le crane d’une personne humaine fut réalisée par le Dr Joseph C. Sharp et Walter Reed de l’institut de recherche de l’armée américaine , en transformant la voix d’un hypnotiseur ELF (hypnotiseur électromagnétique à fréquence extrêmement basse), de nos jours l’introduction des émetteurs en guise d’implant dentaire par exemple, a donné des résultats encore plus probants.

Au-delà de l’ambition de certains d’implanter des puces électroniques qui permettraient de mieux identifier les individus, leur histoire médicale et bancaire confondue. Les puces électroniques implantées dans les organismes des individus, peuvent être aussi activées pour émettre ou recevoir des ondes électromagnétiques, qui influenceraient le comportement humain et traqueraient leur activité quotidienne. À partir de la base des contrôles des individus sous implants, on serait capable de voir ce que verraient les sujets et d’entendre tout ce qu’ils disent, tout en les incitant à certains comportements. Une Violation indicible de la vie privée.

Au-delà de la manipulation des masses, par une caste d’individus qui maitrisent la science, le contrôle de la pensée comporte plusieurs objections. Du point de vue éthique, la perspective d’un degré de contrôle physique de l’esprit, fait face à une pléiade de contestations. Du point de vu théologique, et légal, c’est un scandale qui remet en question le caractère sacré de l’âme des individus, et leur responsabilité morale, par ce que cela affecte le libre-arbitre. Comment serait-on coupable, d’avoir commis des actes, dont on n’a pas conscience ? Les responsabilités individuelles dans cette optique, se trouvent grandement chamboulées. Du point de vu naturel les objections ne sont pas moindres, car la perturbation de l’ordre mental des individus, peut bloquer les mécanismes d’autodéfense, tandis que des objections philosophiques, et sociologique quant à elles se concentrent sur la menace que de telles pratiques feraient encourir à l’identité personnelle.

lire plus dans la version digitale et papier www.flashmag.net

Hubert Marlin

Journaliste

Tokyo Rose* programmes de propagande japonaise qui exacerbaient le sens de la famille des soldats occidentaux, en stigmatisant les familles sur les horreurs que subissaient les soldats au front, afin que les familles fassent pression pour que les soldat arrêtent de se battre, ou alors que les soldat eux même éprouvent le besoin de quitter les combats pour rejoindre leurs famille.

Subliminal* stimulus ou processus mental, en dessous du seuil de sensation ou de conscience ; Perçu ou affectant l'esprit d’un individu sans que ce dernier ne le sache.

Supra liminal : au-dessus du seuil de la conscience.

Sources : Jose Delgado : Contrôle physique de l’esprit : Vers une société psycho civilisée

Michel Duchaine : L’armement secret du Nouvel Ordre Mondial : les armes de fréquences électromagnétiques commandés à distance


112 views

Also Featured In

© 2018  Flashmag The Vanguard Webzine is a Creation of Medianet LLC - All rights reserved