Search
  • Hubert Marlin

Après un siècle de Guerres modernes les Etats unis appliquent le génocide amérindien à l’échelle pla


Quand on évoque les Etats unis la majorité de la populace mondiale recrache simplement les clichés a elle induits dans le subconscient par un siècle de propagande assidue, les actes gravissimes qu’a posé le pays sont passés au second plan pour des choses plus triviales. La gigantesque machine de divertissement dont le pays s’est doté n’a pas un caractère anodin, elle est sans doute le bruit qui depuis a essayé avec un certain succès, de voiler le silence assourdissant de la reconnaissance des faits d‘un Etat génocidaire, tant et si bien qu’il a même supplanté la conscience de certains. On se souvient plus des prouesses des athlètes, et des artistes américains que de l’histoire sanglante du pays qui continue de se vivre au quotidien avec les différentes guerres qui fauchent depuis un siècle des millions de vie dans la monde. Depuis 1914 toutes les guerres auxquelles les Etats-Unis ont participé ont été aussi sponsorisées par la finance américaine. Il n’est pas surprenant de se rendre compte qu’à chaque fois qu’il y eu un conflit majeure les Etats-Unis s’en sont toujours sorti plus riche et plus fort, et il serait irrationnel de croire que ces faits obéissent à la loi du simple hasard.

Beaucoup ont tort de faire une distinction entre l’univers du divertissement américain et la politique belliciste du pays, pourtant l’un et l’autre sont les bras du même corps. Pendant qu’on bombarde les populations civiles dans le monde entier, pour de raisons fallacieuses de liberté et de démocratie, autant on utilise l’appareil du divertissement pour couvrir les bruits des bombardements, et divertir la conscience des victimes qui danseraient volontiers sur des airs de Pop américaine pour oublier leur proches morts du fait de la politique du même pays . Le jour où les citoyens du monde arrêteront d’écouter la musique américaine et de regarder les films d’Hollywood ils entendront la vérité, et seront à mesure de voir la face hideuse de ce pays. L’imposition de la démocratie par la force est la dictature.

Beaucoup pensent que les actes de haine et d’injustice sont des cas isolés de certaines bavures policières ou de certains politiciens véreux, pourtant c’est simplement qu’un vent de vérité souffle de temps en temps sur le voile de la propagande, et laisse voir certaines des faces abjectes du monstre tapi dans l’ombre.

Très peu de journalistes ayant pignon sur rue hélas ne comprennent pas toujours ou sont payés pour ne pas comprendre les véritables objectifs de la politique américaine. En général on a toujours utilisé les conséquences d’une certaine politique pour justifier d’autres conséquences sans s’attaquer à la racine du problème, pourtant un tort que l’on essaye de régler en créant un autre tort ne rend pas justice, mais aide à l’escalade de la haine, à moins que justement la haine des autres soit l’objectif recherché dans la poursuite des agendas guerriers de certains.

Il est aujourd’hui légitime pour ceux qui veulent faire l’effort de penser, de se poser la question de savoir que veulent les Américains c’est quoi leur agenda ? rien que les bonnes questions trouvent des réponses édifiantes.

Sur ce plan il n’est plus illégitime pour le restant des citoyens du monde de dire que les Etats-Unis sont en guerre contre eux.

Une classification pas du tout anodine dans la terminologie administrative américaine attribue aux citoyens des pays étrangers le terme de « citoyens aliens », ce qui donne l’impression aux non américains vivant sur le territoire qu’ils sont des peuplades bizarres venant d’un monde sauvage souvent à conquérir, la mission impérialiste sous couvert de mission civilisatrice n’est pas un fait nouveau, c’est pourquoi paradoxalement le pays qui a du mal à admettre que certains de ses citoyens en raison de leur couleur n’ont pas toujours droit à la justice, s’emploi quand même à donner des leçons de justice au monde à moins bien sûr que ce pays estime que comme les noirs sont des citoyens de seconde classe , les autres pays sont des Etats subalternes qui n’ont pas le droit d’être des Nations souveraines. Sous de concepts fallacieux de démocratie de liberté et de bonne gouvernance les américains s’emploient à camoufler leur faciès déceptif devant la fausse bonhomie de leur pays.

Au-delà des élucubrations littéraires qui parfois sont balayés d’une main, par ceux qui pensent que la grandeur des Etats-Unis ferait des jaloux et des aigris, les chiffres quant à eux semblent ne point tromper.

Les Etats-Unis sont engagés dans une guerre globale contre les peuples du monde, cela parait grotesque mais à y regarder de près c’est une vérité implacable.

En 2001 sur les 248 conflits qu’avaient connu 153 pays à travers le monde depuis la seconde guerre mondiale les Etats-Unis à eux seuls avaient pris part à 201. Et mieux selon le principe de la puissance à double standard, qui fut premièrement mis sur pieds par les britanniques qui estimaient que pour se donner une chance de succès dans les batailles militaires, l’armée britannique devaient avoir une puissance d’armement deux fois plus importante que ses principaux rivaux en y mettant un budget militaire conséquent, les Etats unis en suivant cette logique ont à eux seuls depensés plus de 700 milliards de dollars en 2015, une somme qui depasse les depenses de tous les pays du monde confondus. lorsque ses principaux rivaux qui sont la Chine 200 milliards de dollars et la Russie 67 milliards cumulent eux deux à environ 267 milliards de dollars, les Etats unis et ses pays alliés que sont la France 47 milliards de dollars de dépenses, le Royaume Uni 50 milliards, l’Allemagne 37 milliards, l’Australie 23 milliards, Israël 20 milliards de dollars, l’Italie 21 milliards, l’Espagne 10 milliards le Canada 20 milliards de dollars et 87 milliards pour l’Arabie saoudite, ont investi 1015 milliards de dollars ; une somme faramineuse qui est engagé dans pérennisation de la mort à travers le monde . Si on ajoute à cela l'OTAN et les autres pays satellites du bloc occidental, comme la Corée du sud, le Japon ou la Pologne, c’est bien plus de 1500 milliards de dollars dont disposent les Etats-Unis et ses alliées pour asservir le monde. les calculette gèlent si on prend en compte le budget de fonctionnement des troupes américaines, et l'aide a l'armement que Washington accorde a ses alliés moins nantis. Des sommes faramineuses qui multiplient par 4 et plus les budgets militaires de la Russie et de la Chine. Si ces chiffres restent officiels, ils ne tiennent pas bien sûr compte des opérations militaires secrètes de l’oncle Sam et de ses alliés qui sont de véritables facilitateurs de son hégémonie.

Sur les 204 pays que comptent le monde les Etats-Unis à eux seuls comptent plus de 1000 bases militaires à travers le monde, et il en résulte que le reste du monde est une zone de guerre pour l’armée américaine, lorsque l’on sait que l’instabilité qui sévit dans les contrées étrangères est secrètement soutenu par les mêmes qui disent apporter la paix et la liberté, selon un schéma digne des écoles de déception, la vérité est ailleurs.

En principe on crée une guerre de profit économique et d’asservissement contre un pays donné et pour avoir un contrôle des conséquences on crée la rébellion qui s’y oppose en lui donnant un caractère asociale, terrorisme barbarie, pour émouvoir l'opinion publique et se donner une option à l’intervention. La rébellion créée occupe le terrain d’une éventuelle rébellion véritable des victimes spoliées et les rebelles de bonne foi qui entrent dans la rébellion ne savent pas qu’ils travaillent pour ceux qui ont créé la situation d’injustice, la rébellion ou groupe terroriste devient un cheval de Troie que l’On peut utiliser aussi bien en politique internationale pour affaiblir les gouvernements du tiers monde qui ne suivent pas les directives impérialiste, et en politique interne des pays occidentaux en contrôlant la population par la peur des attentats rendant la démocratie inopérante par des lois d’exception.

Avec la technologie actuelle il est possible de savoir qui sont les terroristes et les mettre hors d’état de nuire, si ces derniers survivent depuis jusque-là c’est bien par ce qu’ils servent l’agenda de ceux qui ont les moyens de les éliminer.

Aucune Nation dans l’histoire de l’humanité n’a jamais autant occupé le monde avec son armée, c’est pourquoi il est légitime de se poser la question de savoir pourquoi il n’y a pas la paix alors qu’il n’y a qu’une seule force dominante qui en principe peut faire fi des intérêts économiques que l’on évoque chaque fois qu’un conflit commence. le contrôle et la destruction des ressource des autres pays est juste pour freiner leur développement afin qu'ils restent asservis. Les Etats-Unis peuvent créer de la monnaie sans limites, et l’imposer partout par les échanges pétroliers, et mieux les américains contrôlent avec la Banque mondiale l’économie des pays et avec les Nations Unis la politique internationales des dits pays. Alors pourquoi continuer à combattre des pays qui ne sont pas une menace directe pour les Etats-Unis ?

la réalité du bellicisme américain est lié à son histoire génocidaire, la Nation américaine a été fondée sur le génocide des peuples amérindiens, et africains et son hégémonie et contrôle du monde se fera avec le génocide des peuples du monde, et l’esclavage des nations vassales, c’est cela le prix du nouvel ordre mondial contrôlé par les Etats-Unis, et tous les pays qui soutiennent les Etats-Unis dans leurs campagnes guerrières sont des complices du génocide de l’humanité et bien sûr ils jouent le rôle actuellement sans le savoir des esclavagistes de jadis.

Les dirigeants du monde sous la bottes des américains sont devenus de simples collaborateurs au commerce de la mort.

Les américains pensent grand leur gigantisme leur permet de penser logiquement qu’ils peuvent imposer à grande échelle le système de génocide et d’esclavage qu’ils ont imposé aux amérindiens et aux africains pour faire du monde leur propriété .

Il est inadmissible de croire que les américains à chaque fois qu’ils se sont engagés à semer les idéaux de liberté et de démocraties ont failli noyant des peuples entiers dans des rivières de sang, si l’objectif recherché n’était pas justement les guerres sans fin, qui à terme décimeraient les populations du monde. Les leaders occidentaux ont souvent dit que la guerre contre le terrorisme serait une très longue guerre en quoi une guerre contre quelques milliers d’hommes barbus recevant les armes de l’occident, après avoir vendu au même pays occidentaux du pétrole volé aux nations souveraines, peut-elle perdurer supplantant des Etats avec des ressources et des armées bien équipés, sans soutien manifeste d'une entité bien placee la renseignant et la financant ?

En 3 siècles les Etats-Unis ont réduit en leur plus simple expression la population amérindienne qui était de plusieurs millions plus importantes que les colons blancs, avec maladies, armes à feu et embargo sur les ressources alimentaires comme l’occupation des terres fertiles et la décimation des buffles, combien de siècles il leur faudra pour en finir avec l’humanité et faire du monde leur propriété quand on sait que c’est encore et toujours le même stratagème qui est utilisé, conflits guerriers mortels, misère entretenu par les structures du sous-développement comme le FMI, et les maladies qui sont de plus en plus créées dans les laboratoires, et l’eugénisme qui se targue de contrôler la croissance de la population mondiale..

Il ya des raisons de croire que le nouvel ordre mondial tant attendu est le contrôle absolu du monde par ce que l’on appela jadis le nouveau monde qui est aujourd’hui à l’aune de la technologie du contrôle.

Le Contrôle de la population mondiale n’est pas une fiction mais une réalité et lorsque l’on cherche à savoir pourquoi les américains lisent les courriels privés et écoutent avec leur supers ordinateurs et satellites des centaines de millions de personne dans le monde tous les jours, beaucoup pensent que c’est une pèche aux terroristes et que les données ne sont utilisées que si elles sont intéressantes du point de vue sécuritaire. La réalité est plus glaciale, les Etats-Unis sont impliqués dans une plan de fichage de la population mondiale, avec les super ordinateurs de la NSA il est désormais possible de trouver une empreinte vocale aux individus, tous les smartphones vendus dans le monde transférent des données au gouvernement américain. En même temps la banque de donnée des pièces d’identité biométrique imposé au monde est accessible par les Etats-Unis, les moteurs de recherches les réseaux sociaux avec des milliards d’abonnés, les achats dans les grandes surfaces ou en ligne et les applications où on vous demande à chaque fois de donner un peu plus d’information confidentielles complètes les pièces de ce puzzle effrayant. Toutes les données recueillis contribuent à la confection du profil physique psychologique et idéologique des individus, c’est pourquoi il est de plus en plus légion de voir des jeunes diplômés un peu trop diserts sur des réseaux sociaux sur leur opposition à l’oncle Sam avoir des difficultés pour se trouver un emploi stable, surtout s’ils postulent à des emplois dans les compagnies qui sont contrôlées par l’axe atlantiste. Lors d’une recherche sur leur background ces grandes multinationales ont les moyens de ressortir le profil des postulants précédemment créé par les entités au service du nouvel ordre mondial en rentrant dans la banque de données globale contrôlé par les Etats-Unis. Dans les plus grandes démocraties occidentales La liberté d’expression est devenu le plus grand péché pour ceux qui veulent un emploi hautement rémunéré.

L’avenir parait glauque pour l’humanité, un siècle de guerre a permis aux Etats-Unis d’être très riche et d’occuper militairement les 4 coins de la planète, que faire pour s’affranchir ?

La bonne nouvelle est qu’il y a encore des pays qui restent souverains légalement, et il ya encore des individus qui sont indépendants matériellement, l’essentiel c’est de faire les changements qui s’imposent dans les classes dirigeantes des pays collaborant au génocide, et à la populace mondiale qui serait bannie du nouvel ordre mondial pour cause de rébellion il est encore temps de changer de pôle d’attraction, en ne cherchant pas à travailler pour les multinationales occidentales mais en se créant des emplois libres sur la base de leur compétences, certains pays permettant encore à certains d’avoir une éducation a coûts raisonnable. En attendant un coup du destin de la loi naturelle qui prouve qu’à chaque fois qu’une Nation a atteint un niveau de puissance militaire globale elle a été démantelée pour la survie de l’humanité, comme ce fut le cas pour la Rome antique, la Macédoine d’Alexandre le Grand, la Mongolie de Gengis Khan, la France napoléonienne, ou l’Allemagne Nazi. Si dans les cas précédents ce fut la fin après la chute d’un homme, dans le cas des Etats-Unis c’est toute une structure systémique qu’il faudra démanteler. Il est encore temps de se prémunir contre l’autoritarisme qui prends de plus en plus corps aujourd’hui pour se donner les moyens d’être libre demain. Si rien n’est fait les enfants qui naissent aujourd’hui seront des esclaves et le pire c’est qu’ils ne le sauront pas.

Par Hubert Marlin Elingui Jr.

Journaliste Ecrivain.

(photo Vasily Vereshchagin l' apotheose de la guerre 1871)


25 views

Also Featured In

© 2018  Flashmag The Vanguard Webzine is a Creation of Medianet LLC - All rights reserved