Search
  • Hubert Marlin

Tweet en Aparté


Flashmag dans sa rubrique Arts & Entertainment, braque ses projecteurs sur Charlène Keys, surnommée "Tweet" de son nom d’artiste ; l'une des plus talentueuses chanteuses de R & B de sa génération, maniant avec dextérité la guitare et la composition des lyrics. Belle, et sympathique la fois, d’un ton ferme et joviale, elle nous parle à travers ces quelques lignes de sa personne, et de sa carrière, tout en nous donnant son opinion sur certains sujets d'actualité ... Flashmag: Tweet Salut ! Pouvez-vous vous présenter au public et aux lecteurs de Flashmag, si beaucoup vous connaissent déjà en tant que musicienne célèbre, nous aimerions en savoir un peu plus sur votre background, famille, éducation, ainsi de suite ? Tweet: Mon nom est Tweet. Je suis la plus jeune d’une famille de 5 enfants, je suis née à Rochester, dans l’état de New York et j'ai grandi à l’église dans une famille croyante dans un environnement ou il y’avait de la musique en permanence. Flashmag: pourquoi avez-vous choisi comme surnom Tweet? Qu’est ce qui vous a amené à la musique? Pourquoi avoir choisi d'être chanteuse? Dans la genèse de votre carrière quels sont les artistes qui vous ont inspiré le plus? Qui étaient vos artistes modèles ? À côté de votre voix et de la guitare, quel autre instrument vous aimez jouer? Tweet: Tweet est un surnom qui m'a été donné par mon père, je ne suis pas très sure pourquoi. La musique a toujours fait partie intégrante de ma vie, donc le choix de devenir chanteuse était très naturel. Les artistes qui m'ont influencé étaient, au début, des groupes quatuor comme, « The Gospel Keynotes », « Williams Brother to Commission », « The Clark Sisters » et aussi Aretha Franklin et Whitney Houston pour ne citer que quelque- uns. En dehors de ma voix et de la guitare, je joue aussi de la batterie. Flashmag: au début des années 90, vous faites partie du groupe de filles « Sugah » avec lesquels vous allez faire vos premières marques, rencontrant des talents émergents comme Timbaland, Ginuwine, ou Missy Elliot, tout en perfectionnant votre art de la musique, mais malheureusement la percée ne sera pas au rendez-vous, quel souvenir avez-vous gardé de cette période de votre vie et quelle expérience avez-vous glané? Tweet: Faire partie de Sugah sera toujours une partie très importante de ma vie. J'ai appris beaucoup sur moi-même, et compris ce que signifiait la véritable fraternité. J'ai conquis l'amitié de deux femmes de talent qui me manquent énormément. J'ai vraiment raffermie mon art de la musique pendant cette période de ma vie. J'ai aussi beaucoup appris sur l'entreprise du show business sous les auspices de DeVante, dont je pense est un génie de la musique. Une des choses les plus importantes que j'ai appris de lui était d'être cohérente et de ne pas passer trop de temps à écouter les autres artistes ou ce qui est diffusé sur les ondes de la radio ..... Voilà comment on garde son originalité.

Flashmag: après avoir quitté « Sugah » en 1999 vous retournez à la maison à Panorama City Floride, vers vos parents et votre fille, avant que Missy Elliot ne vous offre une seconde chance, vous participerez à son Album « So Addictive » beaucoup pensent et nous avec, que ceci fut le tournant décisif de votre carrière, Missy Elliot peut être considéré comme votre ange gardien elle a cru en votre talent quand les choses allaient mals que pouvez-vous dire à ce sujet? Est-il vrai qu'elle vous a convaincu de faire les voix dans son prochain album alors que vous étiez sur le point de vous suicider? Tweet: En 1999, le groupe ’’Sugah’’ fut dissout, désemparés, nous nous demandions quoi faire ensuite. Je suis retourné vivre chez mes parents, tout allait mal pour moi à l’époque ; Il m’était même Impossible de trouver un emploi .... Je n’étais pas du tout heureuse. Alors que je contemplais le suicide à cause de ces conditions. Je reçu un appel téléphonique de Missy un jour avant la date de mon suicide, elle me demandait de venir à Los Angeles pour faire les chansons pour son album « So Addictive ». C'était Dieu utilisant Missy comme un instrument ; c'est pourquoi je la considère mon ange gardien. Missy a toujours cru en mon talent depuis la première fois que nous nous sommes rencontrés en 1994 jusqu’ à ce jour.

Flashmag: pouvez-vous nous dire quels sentiments vous aviez, lorsque pour la première fois vous avez eu à monter sur scène pour un événement majeur ou était ce et en quelle occasion? Tweet: Je me souviens d'une de mes toutes premières performances à New York sur le même plateau qu’India Arie et j’ai interprété MOTEL et OOPS. Me produisant sur scène pour la première fois j'étais nerveuse et excitée en même temps. Nerveuse, car je n'avais jamais pensé que je serais une artiste solo et excitée car ça se réalisait vraiment. Flashmag: les années 2000 vont ouvrir une nouvelle ère de succès pour vous puisque vous allez enregistrer votre premier album solo en avril 2002 ‘’ Southern Hummingbirds ‘’(Colibris du Sud) qui rentrera en numéro 3 sur le top 200 du billboard, bien, avant en Mars de votre single ’’oops oh my’’ sera au top du Hip-hop et R & B charts, aviez-vous senti que finalement votre talent devenait enfin reconnu par vos paires? Dès lors vous serez en vedette dans plusieurs albums: American Life de Madonna The Remixes single, Monica ’’after the Storm’’ (après la tempête), Mark Ronson ’’Here Comes the Fuzz,’’ Angie Stone, ’’ Stone love’’ et à titre posthume Aaliyah dans le single, "Miss You"?

Tweet: Une fois ’’Southern Hummingbirds’’ sorti je me suis sentie libérée, j'avais l’impression d’avoir fini par accomplir quelque chose dont j’essayais de faire depuis longtemps. C’était un accomplissement, non seulement pour moi mais pour ’’Sugah’’ aussi. Nous avions trimé pendant de nombreuses années pour arriver à ce résultat tout ce temps passé finissait par avoir un sens, ça en valait vraiment la chandelle. Flashmag: qu'est-ce que vous pensez de la musique noire aujourd'hui dans l'industrie pensez-vous qu'elle va dans la bonne direction ? Il devient difficile aujourd'hui de faire la différence entre la musique noire et la musique pop ne pensez-vous pas que la musique soul est entrain perdre son âme avec toutes ces nouvelles orientations qu’elle prend? Tweet: Je pense qu'aujourd'hui la musique souffre du fait que beaucoup de personnes inappropriées se retrouvent dans le business. Certes on dit « le business de la musique est le business » cependant nous avons perdu l'amour de l'art de faire la musique. L'industrie est pleine de gimmicks qui ne pensent qu’à s'enrichir le plus rapidement possible. Auparavant vous devriez travailler votre art à la perfection et surtout avoir du talent.

Il est difficile de distinguer les différents types de musique parce qu'il n'y a plus d'originalité, ici encore on note une carence de l’amour pour l'art de la MUSIQUE. La musique Soul ne perdra jamais son âme parce de vrais musiciens et artistes existent encore. Je pense que les gens qui apprécient vraiment la musique Soul la soutiendront toujours de ce fait, la REAL MUSIC ne mourra jamais. Flashmag: en 2005 vous frappez à nouveau avec un nouvel opus sur les vibes avec « it’s me again » (c'est encore moi) un album qui vous établira de manière permanente comme un talent de renom sur la scène R & B, car il sera bien acclamé par les critiques d’art et le public à travers les Etats-Unis, Canada et l’Europe. (Album classé 50eme en Suède, au Royaume-Uni 158e, et 17e au Billboard 200 des États-Unis et numéro 2 du hip-hop et R & B charts). Qu’avez-vous à dire à propos de cet opus était ce celui de la maturité ? Tweet: « It’s me again » (c'est encore moi) était plus mature pour moi parce que c'était un nouveau chapitre dans ma vie. Bien que j'ai eu à faire beaucoup de compromis dans la réalisation de cet album j'ai l'impression que c'était un travail de grand acabit. Flashmag: Le 26 et le 27 avril 2008, vous rejoigniez Joy Denalane, Bilal et Dwele, pour jouer avec l'Orchestre de soul symphonique de Dresde en Allemagne, en réinterprétant les grands succès de la soul tout en les combinant à la musique classique. Un album The Dresden Soul Symphony et un DVD seront publiés le 24 Octobre, 2008. Quelle impression vous a laissé cette expérience de mélange de musique classique aux genres de musiques urbaines, comme le R & B? Tweet: je me suis senti vraiment honoré de faire partie de l'Orchestre de soul symphonique de Dresde. Joy Denalane me l’avait demandé, et j'avais été plus que ravis de le faire. L'expérience fut de celles dont j'espère renouveler une fois de plus. J’ai chaque fois la chair de poule quand je regarde le DVD. Le mélange des musiques classiques et urbaines fut tout simplement magique.

Flashmag: une vie sans cause est une vie sans effet quels sont vos idéaux de société? Comment comptez-vous contribuer à l'édification d'un monde meilleur? Tweet: je vis ma vie selon la volonté de Dieu ..... Selon son dessein en répandant l'amour de Dieu à travers le globe que ce soit à travers ma musique ou tout simplement en vivant comme il le faut .... Mon slogan est "Je ne me soucie pas d'être pertinente, je ne me soucie que d'avoir raison lorsque c'est en phase avec DIEU" Flashmag: du point de vue perso Tweet est-elle Mariées ou en relation ? Comment votre vie amoureuse affecte-t-elle votre carrière ? Y’a-t-il compatibilité? Par ailleurs, comment être mère a influencé votre carrière et la femme que vous êtes maintenant? Tweet: je ne suis ni mariée ni en relation, mais j'ai le désir de me marier à coup sûr. Ma vie amoureuse influence directement ma carrière parce que les hauts et les bas d’une relation amoureuse m’inspirent ces chansons incroyables. Mes chansons sont comme des pages de mon journal. Je dis toujours que ceux qui veulent me côtoyer doivent savoir qu'ils peuvent être l'objet de quelques chansons bonnes ou mauvaises. Flashmag: depuis 2008 vous travaillé sur votre troisième album, vos effort ont été minés par plusieurs fuites de l’album " love Tweet " à tel point que l’on ne sait pas quand votre nouvel album sera dans les bacs, nous étions en expectative cette année, en vain, mais certaines sources fixent la date de sortie au printemps 2012, nous ne savons pas non plus si l'album sera basé sur le matériel de « love Tweet » dont la sortie fut reportée, ni sous quel label il sera produit, pouvez-vous nous donner plus d’information? Quand est ce que le prochain album de Tweet sera dans les bacs et sous quel label? Tweet: Oui, en 2008, je travaillais pour la sortie de « LOVE TWEET » mais en raison du décès de Jerald Busby et de bien d'autres choses je n'étais pas en mesure de le faire. Maintenant, je suis en train de faire la refonte de l'album qui sera toujours intitulé « LOVE TWEET » grâce à James Dubose et le Dubose Music Group il sortira en 2012 pour sûr.

Flashmag: quel est votre calendrier pour les mois à venir quelques dates, à noter ? Tweet: Mon programme pour les mois à venir? Je serais à Los Angeles pour travailler sur la finition de l'album qui est terminé à 80% aujourd'hui et préparer sa sortie dans les bacs. Flashmag: à l’heure de clore les débats, un mot pour vos nombreux fans et lecteurs de Flashmag? Tweet: à tous mes fans et lecteurs je dis merci a pour tout l'amour et de soutien dont ils font montre en mon endroit. Soyez dans l’expectative de LOVE TWEET 2012 ..... Ça comblera vos attentes. Flashmag: Tweet nous vous remercions pour avoir pris le temps de répondre à nos questions de manière franche et sincère.

Interview réalisée par Hubert Marlin Jr.


8 views

Also Featured In

© 2018  Flashmag The Vanguard Webzine is a Creation of Medianet LLC - All rights reserved